Narbo Via

Mosaique-NarboVia-zooomez.jpg

Un nouveau musée dédié à l’histoire romaine du Narbonnais

 

Lieu de compréhension incontournable de l’antiquité romaine et riche d’une collection de près de 9 000 pièces, l’EPCC Narbo Via (établissement public de coopération culturelle) met en lumière le passé illustre de Narbo Martius, capitale de la province de Narbonnaise, dont il ne reste aujourd’hui presqu’aucune trace visible.

L'entrée sera au prix de 12 € par personne, avec accès aux trois site de l'EPCC (voir ci dessous)   

musee_narbovia_enexterieur3.jpg   

Un écrin conçu par l’agence Foster + Partners et à l’initiative de la Région Occitanie.

Fleurons du parcours : une série de peintures murales dignes de Pompéi qui servaient de décor à de luxueuses maisons romaines ainsi qu’un ensemble exceptionnel de 760 fragments de monuments funéraires, exposés dans un mur à l’agencement modulable, unique en son genre.

Situé le long des berges de la Robine, Narbo Via sera aussi un pôle d’excellence de la recherche archéologique et un véritable lieu de vie ouvert sur la ville. Il disposera d’un auditorium de 200 places, d’un restaurant, d’une librairie-boutique et de jardins pouvant accueillir des spectacles de plein air.

  • [PASS] Narbo Via se décline en trois sites

    Les galeries souterraines de l’Horreum, le musée Narbo Via, et le village des potiers gallo-romains Amphoralis.

  • Horreum-2.jpg

    L’Horreum : un dédale de galeries souterraines en plein cœur de Narbonne

    Le temps d’une escapade dans le vieux centre, tout près de la Via Domitia, découvrez le seul monument narbonnais de l’Antiquité romaine encore accessible au public. Situées à 5 mètres au-dessous du sol moderne, ces galeries souterraines ont été construites au Ier siècle avant notre ère. Elles devaient constituer les fondations d’un bâtiment, sans doute de type marché ou entrepôt (horreum en latin) dont la recherche n’a pas encore découvert tous les secrets…

     

  • O.Tankere-Amphoralis-jardin.JPG

    Amphoralis : un village de potiers gallo-romains, fabricants d’amphores en série

    A seulement 20 minutes de Narbonne, Amphoralis présente les vestiges d’un village de potiers gallo-romains où étaient produites en masse des amphores vinaires, des matériaux de construction et de la vaisselle, entre le Ier et le IIIe siècle de notre ère. A travers son musée, découvrez les gestes et la vie quotidienne des potiers, ainsi que l’intense activité commerciale de Narbo Martius. Promenez-vous dans le parc, où ont été reconstitués des fours et une habitation et observez plus de 160 espèces végétales antiques cultivées dans le jardin des potiers.